Quand vous commencez à jouer au tiercé correctement, c’est non seulement un pari amusant, mais il peut aussi vous donner des rapports extraordinaires.


Le problème, c’est que beaucoup de parieurs font ces 2 erreurs lorsqu’ils jouent au tiercé :


● Premièrement, ils font des tickets qui ont peu de valeur. Les tickets avec peu de valeur sont ceux qui associent le favori avec des chevaux en vue (absence de tocard).
● Deuxièmement, ils jouent trop de combinaisons.


Les résultats sont décevants, surtout quand on touche un tiercé à 25 euros.


Déjà qu’au tiercé, la route du succès est extrêmement pénible. Alors n’espérez pas avoir du succès à ce jeu si vous visez des tiercés avec de grandissimes favoris.


A moins que vous puissiez vous permettre de miser 100 euros dans une seule combinaison, toucher un à 25/1 fait sens.

horsesracespro

Dans cet article, je vous proposerai une stratégie solide et une approche disciplinée du tiercé.


C’est très simple, mais très puissant… et assez puissant, selon moi, pour transformer la plupart des bons turfistes en joueurs rentables au tiercé.


Je vous dirai quand vous pouvez jouer au tiercé et dans quelle course vous ne devez pas parier.


Ensuite, je vous montrerai comment structurer votre tiercé.


Enfin, je vous donnerai une méthode simple pour sélectionner vos chevaux.


rond de présentation


1- Evitez à tout prix les courses sans valeur

Note : Lorsque je fais référence aux tocards, je parle des chevaux qui partent à 10/1 ou plus.


Voyons d’abord comment éviter les paris non-rentables.


Ce qui va suivre est une affaire d’appréciation du turfiste. Définir qui a une bonne chance de faire l’arrivée n’est pas une science mais un art.


Ne demandez pas de modèles mathématiques viables, ça n’existe pas.


Au tiercé, vous avez 4 scénarios possibles au moment de faire votre papier :


  1. Le favori a de bonnes chances de finir dans les 3 premiers et les tocards sont trop nombreux à pouvoir se placer. Malheureusement, si vous pariez, vous êtes certains de prendre trop de risques par rapport aux bénéfices possibles si vous trouvez la bonne combinaison. Evitez à tout prix ces courses.
  2. Le favori a une bonne chance de finir dans les 3 premiers et quelques tocards peuvent se placer. C’est un tiercé qui devient jouable.
  3. Le favori n’a pas plus de chance de finir dans les 3 premiers que d’autres outsiders. Ce tiercé, avec un faux favori, sera presque toujours jouable.
  4. Le favori vous semble très faible et les tocards ont de bonnes chances de faire l’arrivée. C’est le moment de parier et ne pas hésiter à jouer votre tiercé plusieurs fois la mise de base.


Voici un tableau qui résume tout cela :


Favori dans les 3Tocards dans les 3Jouer ou Pas
OuiNonNon-jouable
OuiOuiJouable
NonNonJouable
NonOuiA jouer absolument !


Suivez ce tableau et vous serez sur le bon chemin pour éviter les courses avec peu de valeur.


2- Evitez de jouer trop de combinaisons

La deuxième clé d’un tiercé rentable c’est d’éviter de jouer trop de combinaisons.


Ne tentez pas de couvrir toutes les combinaisons. Vous ne devriez pas jouer “tous les ordres”, qui serait un ticket beaucoup trop compliqué à amortir.


Admettons que vous ayez 4 chevaux que vous voyez bien dans le tiercé. Le piège serait de vouloir couvrir tous les ordres possibles.


ABCD/ABCD/ABCD


Votre tiercé vous coûtera 24 euros pour 1 euro de mise.


Ce pari ne contient qu’une seule combinaison gagnante possible et 23 combinaisons qui seront forcément perdantes.


Ce type de ticket “indécis” vous coûtera beaucoup d’argent sur le long terme.


Je vais donner 2 structures particulièrement efficaces pour vos tiercés.


Voici la première :


AB/ABC/ABCDE


Votre tiercé avec cette première structure, vous coûtera 12 euros.


Vous n’aurez pas 4 chevaux mais 5.


Si vous n’arrivez pas à isoler les 5 chevaux qui figureront probablement dans le tiercé, alors il vaut mieux passer la course.


Certaines courses sont trop difficiles à déchiffrer.


La deuxième façon d’éviter un trop grand nombre de combinaisons est de placer votre base dans les 3 positions.


En admettant que vous ayez réduit vos chances régulières à 4 chevaux avec une base (le cheval D), votre tiercé ressemblerait à ça :


D/ABC/ABC
ABC/D/ABC
ABC/ABC/D


Ce ticket vous coûterait 18 euros.


Nous avons toujours les mêmes 4 chevaux que nous avons utilisés pour le tiercé dans “tous les ordres”, mais nous avons choisi l’un d’eux comme base intégrale du tiercé.


Ce simple changement structurel vous permet de réduire votre mise de 25%. De 24 euros à 18 euros. C’est énorme !


Evidemment, vous devez choisir cette base (Le cheval « D ») avec beaucoup de confiance.


Mais attention, ce cheval NE doit PAS être le favori.


N’oubliez pas que si l’un des chevaux (« A », « B » ou « C ») est le favori, alors, pour pouvoir jouer la course, l’un des autres chevaux doit être un tocard.


Cette structure doit être limitée aux courses avec de bons tocards.


Et ce cheval “D” ne doit pas être le favori ni un gros tocard à grosse cote.


Je résume ce que nous venons de voir jusqu’à présent :


Si le favori a de bonnes chances de finir dans les trois premiers mais vous ne voyez aucun tocard possible alors passez la course.


Les 3 autres scénarios sont jouables. Mais évitez de jouer un trop grand nombre de combinaisons en utilisant l’une des deux structures que je viens de vous détailler.


hippodrome trotteur


3 – Comment sélectionner vos chevaux pour vos tiercés

Maintenant, je vais vous montrer comment vous pouvez sélectionner vos chevaux, si vous vous sentez un peu fébrile dans vos analyses.


Sachez qu’il n’y a rien de mieux que de faire ses propres sélections. Rien ne nous empêche de suivre les structures de tiercé, bien au contraire.


À partir de maintenant, nous allons nous concentrer sur 2 types de structures tiercés très spécifiques.


Les voici :


La Structure n°1


AB/ABC/ABCDE


La Structure n°2


AB/ABC/D
AB/D/ABC
D/AB/ABC


Ces 2 structures coûtent 12 euros.


Notez qu’il y a une différence subtile, mais très importante, entre cette structure n°2 et la structure avec un cheval en base présentée plus haut.


L’exemple du cheval de base présenté plus haut permet au gagnant d’être n’importe lequel des 4 chevaux (« A », « B », « C » ou « D »), alors que le gagnant doit être le cheval « A », « B » ou « D » dans la structure n°2.


Cette structure vous permet d’économiser 6 euros sur votre pari.


Je vais maintenant vous donner une méthode de sélection pour vos tiercés.


Attention, appliquez-la avec intelligence. Je vais vous donner quelques conseils par la suite.


  • Le second favori sera votre base A. Votre cheval B sera le cinquième favori, le cheval C sera le sixième favori et le cheval D sera le septième favori.
  • Le troisième favori sera votre base A. Votre cheval B sera le cinquième favori, le cheval C sera le sixième favori et le cheval D sera le septième favori.
  • Le quatrième favori sera votre base A. Votre cheval B sera le cinquième favori, le cheval C sera le sixième favori et le cheval D sera le septième favori.
  • Le cheval E peut être le favori seulement s’il est jouable (cote supérieure à 3/1) et vous paraît solide au papier.
  • Le cheval E peut être aussi un gros tocard de votre choix.


Ces sélections ainsi que les associations vous permettront de prendre beaucoup de valeur pour vos tickets tiercés.


Attention, il n’y a rien de figé ! Appliquez ces structures avec un minimum de bon sens.


En regardant de plus près les chevaux et leurs performances, vous pouvez inverser les favoris.


Si vous utilisez la structure n°2 avec un cheval D qui peut gagner, alors que vous le voyez barré pour la victoire, ce cheval D peut être le cinquième favori par exemple. Du coup, le cheval B sera le sixième favori.


Le but de cette sélection est de ne pas associer les chevaux trop en vue, ce qui réduirait considérablement le gain potentiel au tiercé.


Restez assez ouvert d’esprit avec le tiercé et relativement souple dans vos choix.


Il existe de centaines voire des milliers de façons de jouer au tiercé.


Aujourd’hui j’ai le plaisir d’accueillir Christophe Chaigne, de Horsesracespro.com, qui a eu l’amabilité de nous écrire cet article.

Merci à lui pour ces bons et précieux conseils pour mieux jouer au tiercé.


Devenez membre de MieuxJouerAuTurf.Pro !


Si vous souhaitez recevoir :

  • Un cadeau de bienvenu unique (Les 5 règles d’or pour gagner au trot).
  • Des articles protégés que vous ne pourrez lire nulle part ailleurs.
  • Des outils gratuits (Calculateur de mise au jeu simple gagnant, et emails avec conseils de jeux).
  • Et d’autres cadeaux gratuits.

Pour vous inscrire et recevoir tout ça, c’est facile : Indiquez les renseignements demandés dans le formulaire ci-dessous :


= (entrez votre réponse en chiffres)


Lettres minuscules sans accents, chiffres, traits d'union, underscores, points et @ uniquement

Au moins 6 caractères


Une fois votre inscription terminée, n’oubliez pas de surveiller votre boite mail et de valider le lien.


Le Tiercé Gagnant en 3 étapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *