Les 7 raisons de ne jamais suivre un journaliste hippique !

Vous êtes-vous déjà posé la question :


Comment fait un journaliste hippique pour être meilleur que vous ?


En fait, surtout maintenant à l’heure de l’informatique et du tout numérique, il dispose d’une tonne d’informations.


Des bases de données sur les courses passées, des vidéos des courses précédentes et des logiciels performants.


Sans doute également du matériel informatique tout aussi performant. Pour certains, des relations avec des drivers, jockeys, entraineurs et propriétaires.


jockey de plat


Et il a le temps de se servir de toutes ces infos. C’est son job.


Facile dans ses conditions d’être plus performant que le commun des turfistes, non ?


Nous allons voir maintenant toutes les raisons qui me poussent malgré tout à vous dire de ne pas suivre les journalistes hippiques.


Même si à priori ils sont meilleurs que nous !


Voyons maintenant les 7 raisons :


1 – L’écart


Ce journaliste peut ne pas donner les bons chevaux pendant 5, 10 ou 20 courses peut être !


Cela arrive plus souvent que vous ne le croyez. Même aux meilleurs.


Pour les débutants, c’est ce qu’on nomme « l’écart« . (Le nombre de fois où une méthode ou un pronostic ne marche pas).


Dans ce cas précis, si vous suivez ses pronos, c’est vraiment dur de tenir le coup.


2 – Période de forme ou de méforme


On rejoint un peu le cas précédent. A la différence qu’il peut très bien ne pas avoir de gros écarts, mais que vous soyez perdant tout de même.


Je m’explique avec cet exemple fictif : 0-0-1 0-0-0-1-0-0-1-0-0 (0 vous perdez, 1 vous gagnez).


Vous voyez qu’ici il n’y a pas eu de gros écarts (maxi 3), mais que vous n’avez touché que 3 fois sur 12.


Difficile de rentabiliser dans cet exemple, malgré l’absence de gros écarts !


3 – Remplacement vacances, maladies, etc…


Vous suivez quelqu’un. Vous lui faites confiance. Vous voulez SON prono.


Mais êtes-vous sûr que c’est toujours bien lui qui vous livre ses pronostics ?


Je n’ai pas de preuves, mais croyez-vous qu’en cas de vacances ou de maladie ils vont se gêner ?


Je pense que le journaliste en question est tout bonnement remplacé, sans que la rédaction du journal ne vous en informe.


Ca frise la malhonnêteté, mais bon… Pas le choix !


4 – La baisse de cote


Si ce journaliste pronostiqueur réussi bien, il sera de plus en plus suivi et les cotes vont baisser.


C’est mathématique. Nous l’avons vu ici :


Les cotes expliquées


5 – Si vous êtes nombreux à le suivre vous jouez comme tout le monde


Et c’est exactement ce qu’il ne faut pas faire pour dégager du bénéfice à long terme.


C’est paradoxal, mais plus il sera meilleur, et plus vous devrez le laisser tomber !


Cela rejoint donc le point 4. Les cotes vont tellement baisser que les rapports ne seront plus assez importants pour rentabiliser vos mises.


6 – Vous êtes dépendant du journal ou du site Web


Vous voilà prisonnier d’un journal que vous êtes obligé d’acheter. Ou bien vous devez aller chaque jour sur un site Web, qu’il soit payant ou pas.


Si vous avez vos propres méthodes, vous n’avez besoin de personne. Vous faites vos jeux tranquillement chez vous.


7 – En général son pronostic comporte 8 chevaux


Je n’ai jamais compris pourquoi, mais quel que soit le nombre de partants, les journaux ou certains sites Internet donnent tous 8 chevaux en pronostics.


Qu’il y ai 18 partants ou 13, c’est la même chose !


Moi, je n’en donne que 3 dans mon pronostic.


Dites-vous bien que la meilleure des méthodes, c’est VOTRE méthode !


Devenez membre de MieuxJouerAuTurf.Pro !


Si vous souhaitez recevoir :

  • Un cadeau de bienvenu unique (Les 5 règles d’or pour gagner au trot).
  • Des articles protégés que vous ne pourrez lire nulle part ailleurs.
  • Des outils gratuits (Calculateur de mise au jeu simple gagnant, et emails avec conseils de jeux).
  • Et d’autres cadeaux gratuits.

Pour vous inscrire et recevoir tout ça, c’est facile : Indiquez les renseignements demandés dans le formulaire ci-dessous :


= (entrez votre réponse en chiffres)


Lettres minuscules sans accents, chiffres, traits d'union, underscores, points et @ uniquement

Au moins 6 caractères


Une fois votre inscription terminée, n’oubliez pas de surveiller votre boite mail et de valider le lien.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.