Faut-il jouer les chevaux supplémentés ?

Un cheval « supplémenté » est un cheval engagé après la déclaration officielle des partants d’une épreuve.


Cela occasionne un coût supplémentaire pour le propriétaire.


A la fin de cet article, vous saurez exactement si vous pouvez miser sur un concurrent supplémenté ou pas.


haut de forme
Image par Joey Velasquez de Pixabay


Alors autant vous le dire tout de suite, les chevaux supplémentés, c’est un paramètre à prendre en considération, bien sûr. Mais avec des pincettes.


La supplémentation n’est valable que pour le galop. Elle n’existe pas chez les trotteurs.


Supplémenter un cheval dans une course, ça coûte combien au propriétaire ?


  • Pour les courses de groupes : 6 % du montant total du prix, (sauf exception*).
  • Pour les autres courses : 3 % du montant total du prix.


(*Prix de Diane : 55.000 €, Prix du Jockey Club : 60.000 €, Prix de l’Arc de Triomphe : 100.000 €)


Pourquoi un propriétaire supplémente-t-il un cheval ?


Il peut y avoir plusieurs raisons à cela :


  • L’entourage du cheval peut avoir oublié ce bon engagement et s’en apercevoir après.
  • L’épreuve n’était pas visée, mais le cheval ayant fait de bonnes performances entre-temps, l’entraineur a pu changer d’avis.
  • L’engagement n’était pas prévu, mais le cheval peut avoir besoin de courir en vue de gagner une autre épreuve visée.
  • L’entourage peut effectivement y croire, verser une somme supplémentaire, et cependant se tromper. Cela arrive plus fréquemment qu’on ne le pense.
  • Dans les grandes épreuves de prestige, un propriétaire richissime peut verser le maximum, soit 60 000 € (100.000 € pour le prix de l’Arc de Triomphe), même si le cheval a de minces chances de faire l’arrivée. Juste pour se faire plaisir. Il en a les moyens.


Comme vous pouvez le constater, vous pouvez jouer les « supplémentés » mais n’en faites pas une règle obligatoire.


En effet, ce n’est pas parce qu’un propriétaire a versé une somme supplémentaire, que son cheval va gagner la course automatiquement !


Faites attention toutefois aux petits propriétaires qui supplémentent. Eux ils ne vont certainement pas jeter leur argent par la fenêtre !


S’ils ont déboursé une somme conséquente, c’est qu’ils pensent que leur protégé possède une bonne chance de finir dans les premiers de la course.


La page du PMU qui parle des supplémentations


Cette astuce vous a plu ?


Vous pouvez en apprendre beaucoup d’autres en devenant membres de ce blog.


En effet, les membres de ce blog ont reçu, ou vont recevoir cette astuce grâce à la séquence de mails destinée aux abonnés.


Tout ceci est gratuit, bien sûr.

Faut-il jouer les chevaux supplémentés ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *