Comment devenir rentable avec vos paris hippiques ? 8 règles simples à suivre absolument !

Aujourd’hui nous allons voir comment être rentable avec vos paris hippiques.


En effet, beaucoup de turfistes jouent n’importe comment. Je n’ai pas peur de le dire.


Nous sommes joueurs dans l’âme et nous avons envie de jouer tous les jours et dans toutes les courses.


C’est humain et c’est normal. Ainsi sont les turfistes !


en piste


Mais c’est justement ce qu’il ne faut pas faire pour obtenir du bénéfice à long terme.


Les 10 types de courses à fuir comme la peste


1 – Les courses pour chevaux de 2 ans au galop.
2 – Les courses pour 2 et 3 ans au trot.
3 – Les courses pour amateurs ou gentlemen.
4 – Les courses ou le favori est à moins de 3/1.
5 – Les courses à l’étranger. (même en Italie ou en Belgique)
6 – Les courses ouvertes aux « inédits ».
7 – Les courses de moins de 8 partants.
8 – Les courses où trop de chevaux font leur rentrée.
9 – Les courses de trot où beaucoup de chevaux alignent les D (distancé) dans leurs dernières performances.
10 – Les courses dites « à réclamer ».


Alors pas la peine de me contacter pour me dire que vous avez une méthode pour gagner avec les 2 ans, à l’étranger ou avec les courses pour amateurs.


Personnellement je ne m’embête pas avec ces courses. Et si pour vous ça fonctionne, je vous dis bravo et tant mieux pour vous.


Persévérer pour gagner


Si vous pensez avoir trouvé la bonne méthode, ou le bon pronostic, n’abandonnez pas au bout de 3 jours !


Jouez seulement après avoir effectué un minimum de tests, bien sûr.


Combien de turfistes passent d’une méthode à l’autre et changent sans arrêt de stratégies ? Il y en a beaucoup, malheureusement pour eux !


Il faut tester sur une grande période.


Vous pouvez essayer de jouer « à blanc », comme on dit. C’est à dire d’appliquer votre méthode sans la jouer réellement. Juste pour voir.


Jouer « pour de faux » est une bonne chose, mais après ce test ne vous emballez pas trop. Vous savez qu’un gros écart peut toujours venir briser vos rêves.


Eviter les montantes


Vous savez sans doute ce que je pense des montantes : elles sont très risquées.


Encore et toujours à cause de notre plus grand ennemi, nous les turfistes : l’écart !


J’en parle dans cet article :

Les 5 ennemis du turfiste + 1


Même avec des montantes dites « douces », vous ne serez jamais à l’abri d’un gros écart qui viendra mettre tous vos efforts à terre.


Ne pas jouer obligatoirement tous les jours


Certains turfistes se sentent obligés de jouer tous les jours. Quelle erreur !


Voici les courses supports du pari quinté à éviter si vous jouez en simples gagnants ou placés :


1 – Si le favori est à moins de 3/1.
2 – Si le nombre de partants est inférieur à 15.
3 – Si c’est un quinté loterie où beaucoup de concurrents font leur rentrée, ou ont (presque) tous de mauvaises performances.


De même, si vous êtes un spécialiste du trot, pourquoi vous obstiner à jouer si le quinté du jour se courre en plat ?


Ou bien en obstacles si vous n’aimez pas.


Personnellement j’aime bien les courses de haies ou de steeple, mais les chutes me font peur !


Pour les chevaux et les jockeys…


saint galmier


Savoir perdre avant de vouloir gagner


Et oui, beaucoup de turfistes oublient cela un peu trop vite.


On ne peut pas gagner tous les jours. Il faut être bien naïf pour aller croire une chose pareille !


Donc si vous voulez gagner à tous les coups, c’est que vous n’avez rien compris aux courses hippiques.


Passez à autre chose !


Autrement pour les autres, vous aurez forcément des périodes d’écarts. On ne peut pas y échapper.


Toute la difficulté du turf consiste à savoir gérer au mieux ces périodes. On pourrait même dire que tout repose là-dessus.


Des méthodes, vous pouvez en trouver à la pelle de partout. Sur Internet ou dans des livres.


Mais avec la meilleure des méthodes, si vous ne savez pas gérer les périodes d’écarts, vous n’arriverez à rien. Jamais !


Savoir s’arrêter


Ne pas insister dans la victoire ou la défaite, telle devrait être la règle absolue du turfiste prudent.


S’arrêter dès le premier gain de la journée, ou dès que le bénéfice voulu est atteint est une règle primordiale.


Mais c’est une tactique qui demande de la volonté et du sang-froid. 2 qualités très rares chez les joueurs.


De même, si pour une journée rien ne va, n’insistez pas. Demain sera un autre jour.


Il faut savoir s’arrêter. Jouer pour se refaire est la pire des choses !


Avoir un capital initial suffisant


Je l’ai déjà dit, un turfiste averti devrait toujours avoir devant lui une cagnotte qui lui permette de tenir 30 jours en cas de pertes.


Les parieurs débutants ont souvent une réserve insuffisante et perdent trop rapidement leur petit capital.


Si vous démarrez « petit », il est conseillé de se constituer, avec une partie des gains, un capital permettant de tenir en cas de plusieurs pertes successives.


Ne pas se disperser


Inutile de jouer dans toutes les courses de la réunion. (Et même pire : dans toutes les courses de toutes les réunions.)


Que ce soit devant votre ordinateur ou votre smartphone. Au PMU ou sur l’hippodrome. C’est pareil.


Vous vous reconnaissez ? C’est le défaut de beaucoup de turfistes, rassurez-vous !


Cependant il est préférable de se cantonner à quelques courses où vous êtes bien inspiré, et c’est tout.


Si vous avez des méthodes fiables, jouez les sélections qu’elles vous fournissent. Pas plus.


Et pas trop de méthodes à la fois. Sinon c’est la ruine assurée. (J’en ai parlé dans un article, mais désolé, je ne retrouve plus lequel.) 🙂


Au fait, savez-vous que rien qu’en suivant ces 8 conseils, vous pouvez devenir rentable ?


Et dans les autres courses, vous pouvez toujours sélectionner vos bases avec ces 36 méthodes.


Devenez membre de MieuxJouerAuTurf.Pro !


Si vous souhaitez recevoir :

  • Un cadeau de bienvenu unique (Les 5 règles d’or pour gagner au trot).
  • Des articles protégés que vous ne pourrez lire nulle part ailleurs.
  • Des outils gratuits (Calculateur de mise au jeu simple gagnant, et emails avec conseils de jeux).
  • Et d’autres cadeaux gratuits.

Pour vous inscrire et recevoir tout ça, c’est facile : Indiquez les renseignements demandés dans le formulaire ci-dessous :


= (entrez votre réponse en chiffres)


Lettres minuscules sans accents, chiffres, traits d'union, underscores, points et @ uniquement

Au moins 6 caractères


Une fois votre inscription terminée, n’oubliez pas de surveiller votre boite mail et de valider le lien.


Comment devenir rentable avec vos paris hippiques ? 8 règles simples à suivre absolument !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.