Vous aussi vous pouvez mieux jouer avec les records au trot

S’il est une chose dont on doit tenir compte avant de valider ses paris au trot monté ou attelé, c’est bien le record des trotteurs.


Je me suis décidé d’écrire cet article en voyant que certains turfistes s’en servaient en fait n’importe comment.


record trotteurs

Excusez mon franc-parler, mais ce que je vois ou entends parfois, c’est tout le contraire de ce qu’il faut faire.

En lisant cet article jusqu’au bout, vous saurez tout sur les records au trot, et comment vous en servir pour gagner plus souvent.


Les différents records

  • Le record général : C’est ce record qui est inscrit sur « la carte de visite » de chaque trotteur. Il s’agit de la meilleure réduction kilométrique réalisée par ce cheval, quelque que soit la distance ou la piste. En général, les trotteurs réalisent leur record général sur de courtes distances. (1609 ou 2100 mètres, par exemple.)
  • Le record sur la distance : Comme son nom l’indique, il s’agit du record réalisé exactement sur la même distance que celle de la course du jour.
  • Le record sur la piste : Là aussi, tout est dans le titre. Sur la même piste, donc sur le même hippodrome, bien sûr. 🙂

Les 5 éléments dont vous devez tenir compte

Beaucoup de turfistes se basent sur le record général. Ce record donne bien une idée de la valeur du cheval, mais ce n’est pas suffisant !


1 Le record dans la même spécialité :

Nous devons tenir compte de la spécialité dans laquelle ce record a été réalisé. Si la course du jour se déroule à l’attelé, le record doit avoir eu lieu à l’attelé. Si c’est du trot monté, ce record doit avoir été réalisé au monté, vous l’avez compris.

2 Le record sur la même piste et sur la même distance :

C’est primordial ! Un record établi sur la même piste et sur une distance identique aura bien plus de valeur que tout le reste.

3 Le record sur la même distance, mais sur une autre piste :

A défaut, nous établirons nos jeux en nous basant sur le record établi sur une distance identique, mais ayant eu lieu sur un autre hippodrome.

C’est moins fiable car chaque piste possède ses propres particularités, mais c’est tout de même une information de qualité.

4 La forme du cheval :

Trop de parieurs tiennent compte aveuglément du record, sans regarder les dernières sorties des concurrents. En effet, à quoi bon jouer un cheval en méforme totale ?

5 L’ancienneté du record :

Si ce record est trop ancien et que le cheval n’a rien fait de bon depuis longtemps, il est en effet difficile de lui faire confiance. Ce record a peut-être été réalisé dans des conditions idéales qui ne se sont jamais reproduites ensuite.


Comment jouer avec les records

Comme nous l’avons vu plus haut, notre choix va tout d’abord se porter sur les concurrents ayant le meilleur record sur le même hippodrome et sur la même distance.


Petite méthode rapide pour mieux jouer avec les records :

  • Choisir le meilleur record sur la même piste et la même distance.
  • A défaut le meilleur record sur la même distance mais sur un hippodrome différent.

Les filtres à appliquer :

  • Ce record doit avoir eu lieu dans la même spécialité que la course du jour. (Monté ou attelé)
  • Sa dernière course ne doit pas dater de plus de 30 jours.
  • Sa dernière cote ne devait pas être supérieure à 35/1.
  • Ses 6 dernières courses doivent être bonnes. (Le total des 6 dernières places doit être égal ou inférieur à 27)
  • Ne pas avoir été distancé à sa dernière course, ni avoir été distancé 2 fois ou plus lors de ses 6 dernières courses.

Bien entendu, si le meilleur record n’est pas sélectionnable, on passe au suivant. C’est à dire le 2ème meilleur record sur la même piste, et ainsi de suite.


Et si en plus le cheval sélectionné est D4, c’est à dire déferré des 4 pieds, vous tenez là un concurrent qui a toutes les chances de terminer parmi les 3 premiers de la course.


Si vous avez gagné avec cette façon de jouer, venez nous le dire en laissant un commentaire plus bas.



Devenez membre de MieuxJouerAuTurf.Pro !


Si vous souhaitez recevoir :

  • Un cadeau de bienvenu unique (Les 5 règles d’or pour gagner au trot).
  • Des articles protégés que vous ne pourrez lire nulle part ailleurs.
  • Des outils gratuits (Calculateur de mise au jeu simple gagnant, et emails avec conseils de jeux).
  • Et d’autres cadeaux gratuits.

Pour vous inscrire et recevoir tout ça, c’est facile : Indiquez les renseignements demandés dans le formulaire ci-dessous :


= (entrez votre réponse en chiffres)


Lettres minuscules sans accents, chiffres, traits d'union, underscores, points et @ uniquement

Au moins 6 caractères


Une fois votre inscription terminée, n’oubliez pas de surveiller votre boite mail et de valider le lien.

Vous aussi vous pouvez mieux jouer avec les records au trot

  • Je suis bien content pour vous que cette méthode fonctionne sur les courses étrangères. Ne pouvant prévoir ce qui allait se passer (le confinement), je ne l’avais évidemment pas testée à l’étranger. Tant mieux et bravo à vous !

  • Bonsoir
    J ai pris note que vous pensez que jouer 6 chevaux est dangereux. Mais aujourd’hui dans la réunion 4 cela donnait le 312. Dans la réunion 5 cela donnait le 209 le 312 le 707 et le 902.
    Le 312 dans la réunion 4 a gagné ainsi que le 902 dans la réunion 5 soit 11€37 de gain pour 5€ de mise,un petit béef de 6€ ce qui est mieux qu’hier.
    C est encourageant.

  • Bonsoir Mohan,

    Merci pour votre témoignage, mais il faut bien voir que la situation en ce moment est vraiment spéciale.

    Je pouvais difficilement prévoir que les courses allaient se dérouler hors de France. Donc tant mieux si cela vous a réussi, mais je vous conseille cependant d’être prudent face à cette situation inédite.

    Je dois avouer que j’ai essayé un peu de jouer sur ces courses suédoises sans grandes convictions. En effet, vous avez du remarquer que les cotes des premiers favoris étaient vraiment très basses. Pour jouer en simples gagnants ça peut passer, mais en simples placés les rapports sont trop bas.

    D’autre part, jouer 6 chevaux dans une même réunion je pense que c’est trop. En jouant trop de chevaux, même si cela peut s’avérer payant parfois, vous perdrez toujours sur le long terme.

    En conclusion, il vaut mieux concentrer ses jeux sur moins de chevaux. Cela nous oblige a jouer encore mieux.

  • Bonsoir,
    Je jouais les 3 plus rapides sur le parcours sans chercher plus loin, et je touchais parfois des bonnes cotes, mais cela faisais jouer 3 chevaux à chaque courses.
    J ai lu votre petite méthode et aujourd’hui j ai essayé en sélectionnant le cheval qui a établit son record sur le même parcours récemment.
    L’ avantage c est que cela ne fait qu’un cheval à jouer et pas dans toutes les courses.
    Donc aujourd’hui dans la réunion 1 cela donnait le 111 le 212 le 304 le 608 le 702 le 801 et le 304 gagne ainsi que le 608 soit 7€40 pour 6€ de mise.
    Pas la grosse fortune mais tout de même 1€40 de bénef.
    Bravo pour votre article sur les records !

  • Bonsoir.
    Je vous conseille de relire l’article. Tout y est expliqué.
    Le record le plus important c’est celui qui a été réalisé dans la même spécialité et sur le même parcours (la même piste).

  • Bonsoir.
    Ma question : comment on fait avec les records, et la dernière course, pour voir si le cheval est bon ? Merci.

  • Bonjour Roland,
    Pour un cheval distancé (D), arrêté (A), ou distancé pour allures irrégulières (Dai), on compte toujours 10 points.
    Ca aussi, j’ai oublié de le préciser !
    Heureusement que vous êtes là.
    Merci encore.
    Christian

  • bonjour Christian
    depuis l’article J’ai analysé beaucoup de course avec une musique avec la lettre D
    ( Exemple 3 + 6 + D + 5 + 2 + 5 =
    sur la musique du cheval il a y la lettre D quel point lui attribuer
    SVP merci

  • Bonjour Eric et merci pour votre commentaire.
    Je vous parle de méthodes de jeu dans mes articles et dans mes mails.
    Mais je n’ai pas encore de service de pronostics. J’y pense, mais ce n’est pas encore pour tout de suite.
    Je tiendrai tout le monde au courant.
    A bientôt,
    Christian

  • Bonsoir Roland.
    Vous avez raison, je n’ai sans doute pas été assez clair sur ce coup.
    Explications :
    Pour faire ce total, on doit tenir compte des 6 dernières sorties (la musique du cheval, comme on dit).
    Exemple :
    (6a3a2m9a0a5a) On additionne les places pour obtenir le total qui nous indiquera si l’on doit jouer ou pas ce cheval. Dans cet exemple, nous avons donc 6 + 3 + 2 + 9 + 10 + 5 = 35. Total supérieur à 27, on ne joue donc pas ce cheval.
    (Pour les places supérieures à 9, on doit toujours compter 10 points. Que ce soit indiqué « 0 » ou bien « 14 », par exemple, on compte 10 points.)
    Autre exemple :
    (2a3a5a0a1a5a), ce qui nous fait ici un total de 26. Donc dans ce cas, on peut jouer ce cheval si bien sûr il a passé les autres filtres.
    Voila, j’espère avoir été clair.
    Christian

  • Bonsoir Mr je fait parti de l’espace membres et aussi abonné aux 36 méthodes.
    il y a quelque chose que je ne comprends pas sur l’article « Petite méthode rapide pour mieux jouer avec les records »
    Les filtres à appliquer :
    – Ce record doit avoir eu lieu dans la même spécialité que la course du jour. (Monté ou attelé)
    – Sa dernière course ne doit pas dater de plus de 30 jours.
    – Sa dernière cote ne devait pas être supérieure à 35/1.
    – Ses 6 dernières courses doivent être bonnes. (Le total des 6 dernières places doit être égal ou inférieur à 27)
    – Ne pas avoir été distancé à sa dernière course, ni avoir été distancé 2 fois ou plus lors de ses 6 dernières courses.

    — la chose que je ne comprends pas —

    Ses 6 dernières courses doivent être bonnes. (Le total des 6 dernières places doit être égal ou inférieur à 27)
    Quel est le calcul a faire SVP ? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *