Pourquoi certains turfistes achètent-ils des méthodes et des logiciels de merde ?

Aujourd’hui nous allons voir pourquoi certains joueurs font confiance à des vendeurs de rêves et à des pseudo-méthodes complètement merdiques.


En effet, il y a des signes qui ne trompent pas quand on vous propose une méthode ou un logiciel de turf « bidon ».


méthode arnaque turf


Pourtant, certains se font avoir quand même.


Les signes pour identifier les arnaqueurs


1 – Quand la promesse est trop belle pour être vraie.


Si l’on vous promet de toucher à chaque fois le quinté dans l’ordre (j’exagère à peine), fuyez comme la peste et passez à autre chose.


Ca n’existe pas !


De même si le vendeur annonce des bénéfices énormes et réguliers depuis des années.


Toute méthode, aussi bonne soit-elle enregistrera toujours certaines périodes de méforme. C’est obligatoire !


2 – Quand le bilan est effectué sur une courte période.


Il est courant parmi ces vendeurs de rêve, de choisir la période qui les arrangent le mieux pour vous présenter un bilan des plus flatteur.


Exemple :


  • Du 1er janvier au 1er mars, la méthode enregistre de grosses pertes.
  • Du 2 mars au 2 mai la méthode dégage un bon bénéfice.
  • Du 3 mai au 15 juillet, la méthode enregistre encore de lourdes pertes.


Et bien ce vendeur peu scrupuleux ne parlera bien sûr que de la période du 2 mars au 2 mai !


Ce n’est ici qu’un exemple fictif, mais voilà comment on étale de partout un bilan extraordinaire.


3 – Quand le bilan est carrément truqué.


Alors dans ce cas, c’est à coup sûr une escroquerie. Publicité mensongère, du vol, tout ce que vous voudrez…


Ce qui explique pourquoi je ne fais pas trop confiance aux bilans.


bilan de turf


4 – Quand la méthode est élaborée à partir de théories complètement fumeuses.


J’ai vu certaines méthodes qui étaient basées sur les chiffres pairs et impairs.


Ont ne jouait que les pairs ou que les impairs pour faire des couplés.


D’autres systèmes de jeux préconisaient de marier les pairs et les impairs.


Sur quelles considérations hippiques se base-t-ont pour raconter de pareilles âneries ?


Il existe aussi beaucoup de méthodes basées sur les écarts des numéros, des jockeys ou les entraineurs.


Ca vaut ce que ça vaut, mais si le 6 n’est pas sorti dans la course du quinté depuis 23 fois, qui vous dit qu’il va arriver bientôt dans les 3 premiers de la course ?


Le numéro 6 peut en effet sortir demain, ou bien se faire attendre encore 30 fois, ou plus.


Difficile de construire une méthode sérieuse avec ce type d’informations !


De toute façon, pour ma part, je préfère toujours les méthodes de rubrique ou des méthodes construite sur des paramètres purement hippiques.


Pourquoi se font-ils avoir ?


1 – Les naïfs.


Mal renseignés et crédules, ils y en a qui vont croire dur comme fer aux promesses du vendeur.


2 – Ceux qui espèrent quand même.


Au fond d’eux même, ils savent bien qu’il y a une arnaque quelque part, mais il veulent y croire quand même.


Ces gens-là se disent : « Pourquoi pas ? Je vais essayer. » Et ils achètent !


En fait, ils sont aveuglés par leur envie de toucher le gros lot.


On a beau les avertir, leur inconscient veut « la méthode miracle ».


3 – Ceux qui ne croient en rien.


Ceux-là je les plains. Ils jouent aux courses hippiques en étant persuadés qu’ils ne gagneront jamais.


Alors pourquoi jouent-ils ? Mystère !


Ils pourraient élaborer leur propre méthode, par exemple.


De toutes façon, pour n’importe quelle méthode ou logiciel de turf, il y aura toujours une part d’interprétation pour pouvoir gagner.


Il faut également une bonne part de jugeote et ne pas jouer bêtement sans réfléchir.


Avec la même méthode, des turfistes vont gagner et d’autre perdre. Pourquoi ?


Il existe pourtant, et c’est tant mieux, des méthodes fiables et performantes.


Mais la mentalité du turfiste est très importante pour faire de lui un gagnant ou un perdant.


Je ne citerais que la persévérance et la discipline dans la manière de miser.


J’en parlais notamment dans cet article : Les 6 erreurs qui font de vous un turfiste perdant.


Et dans celui-là : Turf : Pourquoi avoir absolument une stratégie ?


Pour finir, je ne vous dirais plus qu’une chose :


Il y a bien sûr de mauvaises méthodes (nous venons de voir lesquelles) mais sachez que même de bonnes méthodes de jeux, entre de mauvaises mains ne gagneront pas.


On pourrait le dire d’une autre façon avec le proverbe :


« Il n’y a pas de mauvais outils, il n’y a que de mauvais ouvriers. »


Si vous aussi vous vous êtes déjà fait avoir par des méthodes hippiques bidon, dites le-nous plus bas dans les commentaires.


Image par Alexandra ❤️A life without animals is not worth living❤️ de Pixabay


Devenez membre de MieuxJouerAuTurf.Pro !


Si vous souhaitez recevoir :

  • Un cadeau de bienvenu unique (Les 5 règles d’or pour gagner au trot).
  • Des articles protégés que vous ne pourrez lire nulle part ailleurs.
  • Des outils gratuits (Calculateur de mise au jeu simple gagnant, et emails avec conseils de jeux).
  • Et d’autres cadeaux gratuits.

Pour vous inscrire et recevoir tout ça, c’est facile : Indiquez les renseignements demandés dans le formulaire ci-dessous :


= (entrez votre réponse en chiffres)


Lettres minuscules sans accents, chiffres, traits d'union, underscores, points et @ uniquement

Au moins 6 caractères


Une fois votre inscription terminée, n’oubliez pas de surveiller votre boite mail et de valider le lien.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *