Un après-midi à l’hippodrome de Lyon-Parilly

Ce jeudi, jour de l’Ascension, je suis allé aux courses. Direction l’hippodrome de Lyon-Parilly, situé à environ 40 kilomètres de chez moi.


Voir les chevaux de courses de près est un réel plaisir. J’ai toujours adoré me rendre à l’hippodrome, et parier, bien sûr. De plus, aujourd’hui c’est le Grand Steeple Chase de Lyon, l’épreuve phare de la journée.


Allez à la source !

Je connais beaucoup de turfistes qui n’ont jamais mis les pieds sur un hippodrome. C’est leur droit, mais cela leur permettraient de mieux connaitre le monde des courses et d’éviter de râler parfois pour rien. Les chevaux sont des animaux, pas des machines ou des robots.


Bien sûr, je ne dis pas qu’il faut passer toutes vos journées sur les hippodromes pour avoir le droit de miser sur les chevaux. Il faudrait déjà avoir le temps et ce n’est pas forcément pour ça que vous gagneriez plus.


Les journalistes hippiques sont là pour vous dénicher les bonnes infos. Il ne sert à rien de vouloir réinventer la roue et de vouloir faire le travail à leur place.


C’est là que tout se joue !

Par contre quand je vois certains vendeurs de méthodes, de logiciels ou de propriétaires de sites de turf qui n’ont jamais vu un hippodrome de près ou de loin, permettez-moi de rigoler doucement.


C’est quand même ici que ça se passe, non ? C’est d’ici que tout démarre.


J’ai envie de leur dire « allez voir ce qu’il se passe sur un champ de courses, les gars ! Allez-y au moins une fois, comme ça vous saurez de quoi vous parlez. »


Voilà, c’était mon « coup de gueule » du jour.


Les hippodromes de France :

Sur le site de la Fédération Nationale des courses hippiques vous pouvez trouver la liste de tous les hippodromes de France et aussi télécharger le guide de France des hippodromes au format PDF :

Fédération Nationale des courses hippiques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *